Le bonsai, une passion accessible à toute la famille

Le bonsai n'est pas réservé à une élite, au contraire c'est une passion qui peut être partagée par toute la famille. Homme et femmes, les jeunes comme les séniors. Chacun y trouvera des motivations propres et la base du bonsai est certainement de comprendre ce qu'il peut nous apporter dans la vie et ce que cela nous inspire.

Qui peut faire du bonsai ? Enfants, personnes âgées ?

Les enfants et les bonsais

Les enfants ont cette innocence et cette imagination que nous n'avons plus. Ils s'inventent si facilement des mondes et des histoires, et le bonsai est un merveilleux support pour développer ce talent. C'est parce que je suis toujours fasciné quand je vois un enfant devant un bonsai que j'essaye de leur transmettre cette passion.

Les enfants sont très souvent fascinés par ces petits arbres miniatures. S'ils aiment vour voir les entretenir, les tailler ou les arroser, n'hésitez pas à les faire participer.

C'est également un formidable moyen de partager des moments uniques en les faisant participer aux travaux quotidiens. Arroser, mettre de l'engrais ou tailler permet également de recréer ce lien avec la nature que nos enfants ont tendance à perde dans un monde de plus en plus urbanisé. Ils vous regardent travailler vos bonsais ? Profitez de cet intérêt pour leur expliquer comment fonctionne un arbre. Et peut-être qu'un jour, eux aussi succomberont à votre passion.

Pourquoi si peu de femmes dans le bonsai ?

En 1966, James Brown chantait It's A Man's Man's Man's World et cela fait tellement écho au monde actuel du bonsai. Les femmes ne sont que très peu représentées bien qu'elles aient été toujours très proches de la nature. Peut-être qu'elles ne trouvent pas leur place dans ce milieu, certainement que nous ne leur laissons pas toujours les moyens de s'exprimer. Pourtant la place des femmes dans le bonsai est à mon avis essentielle pour que cet art puisse continuer à se développer.

Même si tout le monde peut faire du bonsai, force est de constater que les hommes sont majoritaires. Quelle est en la raison et comment pouvons nous faire changer les choses ?

Elles ont un regard différent sur la vie, une sensibilité qui leur est propre, et un sens de l'esthétique tout particulier. Alors que la tendance va au gigantisme avec des bonsais de plus en plus gros et puissants, j'aimerais retrouver cette délicatesse et cette finesse purement féminine.

Bonsai pour personnes âgées

Au Japon, le bonsai est considéré comme un loisir du troisième âge. C'est assez caricatural mais c'est également une des raisons pour lesquelles cet art est en déclin au pays du soleil levant. En France, c'est un peu l'inverse et je vois régulièrement des jeunes se lancer avec passion dans la culture des arbres en pot. Et qu'en est-il du bonsai et des personnes âgées chez nous ?

Quand nos cheveux deviennent grisonnants n'est-il pas trop tard pour se consacrer au bonsai ? Au contraire, je pense que c'est le moment où l'on est le plus réceptif à cet art qui demande également beaucoup de sagesse.

Pour moi, c'est la majorité silencieuse. Celle qui a atteint l'âge de raison et qui trouve une certaine sérénité dans l'entretien d'un bonsai. Leur regard sur cette pratique est certainement plus posé, plus traditionnel et leurs arbres ont également une apparence plus harmonieuse et paisible. Des études ont d'ailleurs montrées des effets bénéfiques du bonsai sur le moral des séniors !

Faut-il avoir la main verte ?

Contrairement à certaines idées reçues, il ne faut pas de compétences particulières pour cultiver un bonsai. Il faut juste savoir appliquer les bonnes techniques au bon moment. Et finalement c'est ce que font ceux qui ont la main verte sans le savoir. Nous sommes nombreux à avoir subis des échecs avec notre premier bonsai issu de grande surface ou bien de jardinerie, et c'est surtout parce que nous n'y connaissions pas grand chose.

J'entends régulièrement des gens dire qu'ils J'aimeraient bien cultiver un bonsai mais qu'ils n'ont pas la main verte. Pourtant ils ne sont si difficiles à entretenir, pour peu que l'on comprenne comment ils fonctionnent et quels sont leurs besoins.

Si l'esthétique du bonsai est plus difficile à appréhender, leur culture l'est beaucoup moins. Il s'agit ni plus ni moins qu'un arbre en pot, avec les mêmes besoins qu'un arbre dans la nature. La clé de la réussite est de comprendre ses besoins et comment il fonctionne. Il n'y a rien de très compliqué, il suffit juste de s'y intéresser.

L'art du bonsai est ainsi accessible à tous, enfants comme adultes, et il n'y a pas d'âge pour plonger dans cet univers fascinant. On commence par en acheter un, et on se retrouve assez vite avec une dizaine sur les étagères. Au delà du simple aspect de collectionneur, c'est tout un monde qui s'ouvre à vous. Rapidement vous allez également vous intéresser aux arts connexes. Plus je pratique le bonsai, plus j'apprends et plus je découvre de nouvelles choses. Et vous savez quoi ? J'adore ça !

Bruno, alias Vital Bonsaï
Avant tout, un passionné de bonsaï
Le bonsaï peut parfois paraitre complexe et déroutant, surtout pour les débutants. Je te donne des conseils pratiques avec surtout de bonnes bases de culture pour que tu puisses progresser dans cet art.
Si tu aimes ce que je fais, tu peux me soutenir avec un

Ce site utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce dernier, je considère que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok