Pourquoi arroser un bonsai ?

Connaissez-vous vraiment la réponse à cette question ? Arroser un bonsai ce n'est pas simplement lui donner de l'eau à boire, car sous ce geste apparemment simple c'est tout un ensemble de mécanismes qui se mettent en route et qui sont essentiels à la vie d'un arbre.

Pourquoi arroser un bonsai : les fondamentaux à connaître

Retour sur le mécanisme de photosynthèse

Pour bien comprendre la véritable raison pour laquelle nous arrosons un bonsai, il est nécessaire de revenir à la photosynthèse qui permet à une plante de produire de l'énergie grâce au soleil au niveau des feuilles. Il faut considérer ces dernières comme de véritables panneaux solaires. Cette réaction complexe fait intervenir des échanges gazeux au niveau de petits organes que l'on appelle des stomates. Ils se gorgent d'eau pour absorber le dioxyde de carbone et rejeter l'oxygène), mais une grande partie de cette eau par être perdue par évaporation.

La photosynthèse est le processus qui permet aux végétaux de synthétiser de la matière organique en utilisant la lumière. Elle permet la création de nouveaux tissus tout en rejetant dans l’atmosphère de l'oxygène indispensable à la vie animale.

Donc les arbres eux aussi transpirent, que ce soient des conifères ou des feuillus le principe est le même pour tous mais dans une moindre mesure. En effet, les conifères vivent souvent dans des endroits où l'eau n'est pas forcément disponible en grande quantité et où il y a souvent beaucoup de vent. Leur feuillage est donc plus petit, regardez par exemple les aiguilles des pins ou des épicéas. De plus ces aiguilles sont beaucoup plus épaisses qu'une feuille d'arbre vivant en plaine, et recouvertes d'une sorte de cire que l'on appelle le coticule et qui va limiter l'évaporation et la prise au vent qui est un facteur qui accentue le dessèchement. Sur les conifères il y a donc moins de surface d'échange, moins de photosynthèse (c'est aussi pour cela qu'ils poussent plus lentement) mais également moins de transpiration.

A l'opposé les feuillus ont des feuilles beaucoup plus grandes et plus fines car le coticule est moins épais. Ils vont produire plus d'énergie par photosynthèse, pousser plus rapidement mais ont également des besoins en eau plus importants.

Les persistants tels que les oliviers, les buis ou les chênes verts, que l'on retrouve majoritairement dans les zones méditerranéennes, sont un peu entre un conifère et un feuillu caduc. Leurs feuilles sont plus petites mais également plus épaisses afin de limiter cette transpiration. Car dans les endroits où ils poussent l'eau se fait parfois rare en été, ou bien sous forme de fortes pluies.

Le système de refroidissement intégré à l'arbre

Pourtant cette transpiration joue un rôle primordial dans le fonctionnement d'un arbre. En effet, à l'intérieur des canaux de sève, et notamment dans le xylème à l'intérieur duquel circule la sève brute depuis les racines jusqu'aux feuilles, les molécules d'eau sont liées les unes aux autres. Elles forment une chaine discontinue des feuilles jusqu'au bout des fines radicelles et même sur leur pourtour qui est en contact avec le substrat.

Lorsqu'il se produit de l'évaporation au niveau des feuilles, cela entraine une tension sur cette chaine d'eau et c'est ce principe fondamental qui va permettre à l'eau d'arriver jusqu'aux feuilles qui se trouvent parfois à plusieurs de mètres de haut et défier la gravité.

C'est pour cela que je n'utilise jamais des produits anti-transpirants sur mes bonsais car cela va limiter la circulation de l'eau dans l'arbre, alors qu'elle est extrêmement bénéfique comme nous allons le voir.

Lorsqu'elle circule dans les vaisseaux du xylème, l'eau sert principalement à refroidir un arbre. Elle joue en quelque sorte le rôle de climatisation, lorsque la température est très élevée. Alors que nous pouvons nous mettre à l'ombre pour nous rafraichir, un arbre ne peut pas, il reste immuablement à la même place. Il doit donc trouver un moyen de faire baisser la température à l'intérieur de ses tissus afin de continuer à fonctionner correctement. C'est ce qui permet notamment que les feuilles ne brûlent pas en été.

L'eau a en effet une grande capacité à retenir la chaleur. Progressivement elle va accumuler la chaleur dans les tissus, les refroidir. Lorsqu'elle arrive jusqu'aux feuilles cette eau chaude va être évacuée par évaporation.

Plus de 90% de l'eau d'arrosage qui est absorbée par un bonsai est perdue sous forme d'évaporation.

Donc la principale raison pour laquelle nous arrosons un bonsai, c'est pour le refroidir. Et que se passe-t-il lorsqu'il manque d'eau ? Les stomates vont se refermer afin de ralentir la circulation de la sève, ce qui implique que la photosynthèse va être très ralentie. C'est un mécanisme de protection mais les stomates restent toujours un peu ouverts. Comme il y a toujours un peu de transpiration mais pas assez d'eau, les feuilles vont commencer à se dessécher.

Dans les cas les plus extrêmes, la cohésion entre les molécules d'eau est interrompue et il peut se produire une embolie gazeuse, c’est-à-dire la pénétration d’air par cavitation dans les vaisseaux du xylème en dépression. Cela peut mener à la perte de branches ou la mort de l'arbre.

L'eau permet au bonsai de créer de nouveaux tissus et se développer

Un arbre se développe en utilisant l'énergie de la photosynthèse et de l'eau qui, pour simplifier, va créer des sucres. Pendant les périodes de pousse, typiquement au printemps les bourgeons s'ouvrent, les premières feuilles s'ouvrent et la pousse s'allonge. C'est le débourrement et c'est ce moment que l'arbre a besoin d'un maximum d'énergie pour créer cette nouvelle masse foliaire. Et pour cela il faut beaucoup d'eau.

Lorsqu'un bonsai recommence à pousser aux beaux jours, il faut surveiller l'arrosage de près pour qu'il se développe correctement.

L'eau a afin un rôle de transport des nutriments qui se trouvent dans le sol et qui ont un rôle important dans le développement d'un arbre. Contrairement aux idées reçues, il n'a pas besoin d'engrais pour vivre, sa nourriture c'est le soleil et l'eau. La fertilisation d'un bonsai sert uniquement à ce qu'il pousse mieux. C'est un peu comme lorsque vous prenez des vitamines ou des boissons énergisantes, ce n'est pas ça qui va vous maintenir en vie mais cela vous aide à vous sentir mieux.

J'espère que cette partie un peu théorique vous aura permis de comprendre pourquoi nous arrosons un bonsai, comment l'eau est utilisée et pourquoi elle joue un rôle si important.

Bruno, alias Vital Bonsaï
Avant tout, un passionné de bonsaï
Le bonsaï peut parfois paraitre complexe et déroutant, surtout pour les débutants. Je te donne des conseils pratiques avec surtout de bonnes bases de culture pour que tu puisses progresser dans cet art.
Si tu aimes ce que je fais, tu peux me soutenir avec un

Ce site utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce dernier, je considère que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok