Quel bonsai à fleur choisir ?

Au sein d'une collection, posséder un bonsai à fleur marque le printemps et de renouveau de la nature. C'est un moment unique, qui parfois ne dure que quelques jours, mais qui donne vraiment envie de se promener dans son jardin. Mais pour l'amateur qui se lance dans cette passion, quel bonsai de débutant choisir afin de pouvoir profiter de cette floraison sans frustration ?

Quel bonsai à fleur choisir pour débuter ?

Les bonsais à fleurs sont certainement les plus appréciés, surtout lors des expositions. C'est un véritable festival de couleurs : du rouge, du rose, du blanc, du panaché. Mais ce ne sont forcément les arbres les plus faciles à cultiver, surtout si l'on veut qu'ils produisent un maximum de fleurs. Avec quelle espèce choisir pour profiter de se moment magique ?

Comment se forme la floraison ?

Même si elle est souvent discrète et insignifiante, la floraison existe sur quasiment tous les arbres. Quand on parle de bonsai à fleur, on fait surtout référence à ceux dont la floraison est spectaculaire.

La floraison fait partie du processus de reproduction d'un arbre, et dans la nature elle est d'autant plus importante que l'arbre est en stress.

Il sent que quelque chose ne va pas bien et génère un maximum de fleurs qui deviendront des fruits pour assurer sa descendance. Attention, je ne dis pas qu'il faut torturer nos bonsais, jamais ne ne devons mettre leur vie en danger. En revanche, une fertilisation trop importante en azote va privilégier la création de tissus et de feuilles, l'arbre va beaucoup pousser et ne favorisera pas une belle floraison. Ce phénomène ne se remarque pas sur tous les arbres, mais il faut bien l'avoir en tête et privilégier une fertilisation douce, avec une part plus importante de phosphore et de potassium.

Donner de l'engrais à un bonsai est certainement l'un des sujets qui sucite le plus de débats. Quels sont les différents types de fertilisation et comment les utiliser ?

Il faut également comprendre où se forment les bourgeons à fleurs. Sur une azalée, ils se forment pendant l'été et l'éclosion se fera au printemps suivant. Ce qui veut dire que si vous taillez une azalée pendant l'hiver, vous n'aurez pas de floraison. La taille d'une azalée doit donc se faire uniquement après la floraison, et ne plus la toucher de l'année.

Il y a également des arbres, comme le cognassier de Chine (Pseudocydonia sinensis), qui fleurissent en bout des pousses de l'année. Il ne faut donc pas tailler la pousse tant que la floraison n'a pas eu lieu.

D'autres sont beaucoup plus simples, et fleurissent sur les pousses de l'année précédente : le pommier, l'aubépine, pyracantha, le cognassier du Japon (Chaenomeles japonica). Il est donc possible de faire une taille d'entretien en hiver, en ne taillant pas trop en arrière sur le bois de 2 ans.

Faire durer la floraison d'un bonsai

Afin de profiter le plus longtemps possible de ce moment magique au sein de sa collection de bonsai, il faut protéger les fleurs. Et notamment de la pluie qui va rapidement les abîmer. Or au printemps nous avons souvent des averses, ce qui peut ruiner le spectacle en l'espace d'un après-midi. N'hésitez pas à abriter vos arbres, les mettre sous un avant-toit afin de les protéger des pluies violentes.

Ayez également le réflexe d'arroser uniquement le substrat et ne mouillez pas les fleurs, elle n'en dureront que plus longtemps.

A la fin de la floraison, les fruits commencent à se former. Sur les azalées il faut les retirer pour ne pas affaiblir l'arbre. Sur les autres vous pouvez les laisser et vous aller progressivement voir grossir les fruits. On espère toujours en garder quelques-un, mais les oiseaux ne se privent pas pour venir les picorer. Il est difficile de faire autrement. Si sur un pyracantha il y en a tellement que vous pouvez en laisser quelques-uns aux oiseaux, sur un pommier j'ai toujours du mal à en conserver jusqu'à l'automne.

Quel bonsai à fleur pour débuter ?

Je conseille d'emblée le pommier, et plus particulièrement les variétés d'ornement telles que le Malus Everest ou le Malus Coccinella. Leur floraison est superbe ; ce sont des arbres résistants et faciles de culture. C'est le bonsai de débutant que je conseille toujours tellement il est gratifiant. Seul petit reproche, ses feuilles restent un peu grosses et ses entre-noeuds un peu longs, ce qui nous oriente plutôt vers des arbres de 40 à 50cm de haut.

Il y a également le pyracantha ou l'aubépine que l'on ne voit pas si souvent en bonsai. Pourtant là aussi ce sont des bonsais pour débutants. Même si la floraison n'est pas spectaculaire, les grappes de fruits sont vraiment très belles et résistent aussi bien aux oiseaux.

Les azalées sont un monde à part dans le bonsai. Leur floraison est spectaculaire, et on les cultive généralement uniquement pour ce moment unique. Mais ce ne sont pas les bonsais les plus faciles, loin de là. Ils demandent un sol acide et un arrosage à l'eau de pluie ou de puis. Si vous arrosez avec l'eau de ville, orientez-vous vers d'autres essences. Et de façon plus générale, il y a tellement de bonsais à fleurs bien plus faciles pour les débutants que je déconseille les azalées pour celui qui se lance dans cette passion.

Bruno, alias Vital Bonsaï
Avant tout, un passionné de bonsaï
Le bonsaï peut parfois paraitre complexe et déroutant, surtout pour les débutants. Je te donne des conseils pratiques avec surtout de bonnes bases de culture pour que tu puisses progresser dans cet art.
Si tu aimes ce que je fais, tu peux me soutenir avec un

Ce site utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce dernier, je considère que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok