Quelle eau utiliser pour arroser un bonsai ?

Beaucoup se posent des questions sur l'eau que nous pouvons utiliser pour l'arrosage d'un bonsai. Eau de ville, de pluie, de puit : comment faire le bon choix ? Et est-ce qu'il y a une eau vraiment plus adaptée ?

Quelle eau utiliser pour arroser un bonsai ?

Arrosage à l'eau de ville

C'est souvent la seule eau que nous avons à disposition, et contrairement à certaines idées reçues, ce n'est pas la pire eau pour arroser un bonsai. Elle est assez pure même si on peut lui reprocher deux choses :

  • Elle contient du chlore, ajouté pour des raisons sanitaires et tuer les micro-organismes qui pourraient nous transmettre des maladies. Ce chlore n'est pas néfaste pour un bonsai, cela ne va pas le tuer (car sa concentration est assez faible). De plus il va être lavé par la pluie qui va régulièrement tomber. Par contre cela peut devenir problématique si vos bonsais sont toujours sous abris (par exemple un balcon) et qu'ils sont uniquement arrosés à l'eau de ville. Il est pourtant facile de se débarrasser du chlore : stocker l'eau dans un grand récipient dehors pendant une journée avant de l'utiliser ;
  • Elle est calcaire, ce qui va laisser des traces blanchâtres sur les feuilles, ce qui seront un frein à la photosynthèse.

L'eau de pluie

C'est certainement la meilleure eau pour arroser nos bonsais. Elle est pure, légèrement acide ce qui est idéal pour favoriser une bonne absorption des nutriments. De plus elle est légèrement azotée, cest un peu comme un engrais naturel. Lorsque les gouttes tombent lors d'un orage, elles captent quelques molécules d'azote durant leur chute. C'est très faible mais suffisant pour constater que suite à un orage les plantes deviennent plus verte. Cela ne remplace pas une fertilisation, mais c'est gratuit alors pourquoi s'en priver !

J'entends souvent que l'eau de pluie est gratuite. C'est vrai, par contre son stockage ne l'est pas. Si vous voulez n'utiliser que cette eau pour arroser, il vous faudra une grosse cuve, une pompe raccordé au réseau électrique. C'est un investissement de plusieurs centaines voir milliers d'euros suivant la capacité de la cuve.

Donc non, cette eau n'est pas totalement gratuite et c'est un investissement qui s'amortit sur plusieurs années. Si vous n'avez pas beaucoup d'arbres, ce n'est pas rentable. Se tourner vers cette solution c'est donc principalement une démarche de développement durable ou bien vouloir absolument la meilleure eau pour vos bonsais.

L'eau de forage ou de puit

C'est souvent une très bonne eau, mais pas toujours. Tout dépend de l'endroit où vous habitez et il est intéressant de la faire analyser. Les services publics contrôlent régulièrement la qualité de l'eau de ville ; en revanche les eaux provenant d'un puit ou d'un étang ne présentent aucune garantie quant à la présence éventuelle de pesticides, hydrocarbures ou encore bactéries présentes dans l’eau. Normalement une analyse est obligatoire chaque année si vous l'utilisez pour arroser le potager car les légumes que vous allez consommer peuvent être facilement contaminés par une eau polluée.

Même si vous n'arrosez que vos bonsais, cette analyse est importante et elle doit être refaite si vous constatez un changement anormal : couleur, transparence, odeur.

Là aussi il vous faudra une pompe ainsi qu'un système de filtration pour éviter que des particules de terre ou des petits cailloux s'introduisent dans le réseau. Comptez quelques centaines d'euros d'équipement, mais il est assez vite rentabilisé.

Et l'eau du bassin à poissons ?

Le principe est ingénieux car vous arrosez les bonsais avec l'eau du bassin dans lequel les déjections de poissons vont servir de fertilisant naturel. L'eau en surplus qui s'écoule des bonsais est ensuite récupérée et acheminée vers le bassin. Le système fonctionne en circuit fermé et permet de réduire à la fois sa consommation d'eau et d'engrais. Mais selon moi cela pose 2 gros problèmes :

  • On ne contrôle plus vraiment la fertilisation. Or un arbre en développement n'a pas les mêmes besoins qu'un arbre mature sur lequel on doit travailler uniquement la ramification. Si l'on rajoute des boulettes d'engrais sur certains, l'eau qui s'écoule vers le bassin va être chargée de ce surplus en engrais. Est-ce que les poissons vont aimer ? Et comme c'est un circuit fermé, au prochain arrosage l'eau va être légèrement plus chargée en fertilisants ;
  • Si un arbre est malade, il peut facilement contaminer le bassin et par conséquence tous les autres arbres.

Je sais que certains amateurs arrosent avec l'eau du bassin de leurs carpes Koi, mais c'est quelque chose que je ne recommande pas, sauf à ceux qui maitrisent vraiment bien le sujet.

En conclusion, nous pouvons arroser nos bonsais avec plusieurs types d'eau, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients. La solution la plus simple reste quand même l'eau de ville car elle ne nécessite pas d'équipements particuliers, elle est de bonne qualité et son prix reste assez bas par rapport à la consommation que nous pouvons en faire.

Bruno, alias Vital Bonsaï
Avant tout, un passionné de bonsaï
Le bonsaï peut parfois paraitre complexe et déroutant, surtout pour les débutants. Je te donne des conseils pratiques avec surtout de bonnes bases de culture pour que tu puisses progresser dans cet art.
Si tu aimes ce que je fais, tu peux me soutenir avec un

Ce site utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce dernier, je considère que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok